Potins et People

Showbiz : S. Kelly frappe encore, son grand-frère Eddy pris pour cible, la directrice du Burida citée

Image

On le connait pour ses frasques. Il s’est illustré encire cette semaine, en se déchargeant sur son frère utérin, Eddy, artiste-chanteur comme lui. S. Kelly traite son aîné de tous les noms pour avoir demandé de l’aide au Burida où il venait, lui, de déposer son projet. Une affaire de clash familial…

S. Kelly fait toujours et encore parler de lui. Cette fois, il révèle une face de ses relations avec son frère ainé, Eddy, artiste-chanteur comme lui. L’artiste coupé-décalé, qui se présente sous forme vraiment de décalé, s’est encore illustré. Dans un post vidéo qu’il a fait sur sa page facebook, le lundi 4 février dernier, l’on aperçoit l’homme dans un environnement malfamé qu’il précise être « à la maison » où il vient de rentrer. 

Visiblement éméché, ôtant ses habits devant sa caméra jusqu’à laisser une culotte, l’artiste, au trois quarts nus, s’en prend sans ménagement à son ainé utérin. S. Kelly reproche à son frère Eddy de compromettre ses démarches entreprises auprès du Bureau ivoirien des droits d’auteurs (Burida) où il aurait déposé un projet pour se faire aider. « Je suis allé au Burida, j’ai dit à Mme Vieira que je veux faire un projet où on va faire une maison de distribution et organiser des concerts pour que les artistes gagnent un peu d’argent. Mme Vieira a décidé de m’accompagner dans mon projet pour les artistes et la musique ivoirienne. J’appelle mon grand frère pour lui dire qu’aujourd’hui le Burida a changé et que Mme Vieira travaille bien. Je lui ai dit que même pour mon projet de concert au Palais de la Culture, elle est prête à me soutenir. Il m’a regardé. Le lendemain, il vient, et il me demande d’appeler Mme Vieira parce qu’il a un problème de 200.000 F pour lequel on veut le renvoyer de sa maison. Voyez, mon grand frère est méchant ».

Et S. Kelly de s’adresser droit à son aîné. « Eddy, j’ai déposé mon projet chez Mme Vieira pour qu’elle m’aide à faire quelque chose. Comme tu l’as su, par jalousie, tu viens et tu déposes ton projet. Mais, Mme Vieira va penser que je me fous d’elle. Elle va penser que j’ai pris sa société comme une entreprise de famille. Eddy, tu as chanté avant moi, tu as été membre du Burida avant moi. Mon grand frère, c’est un grand sorcier », ajoute l’auteur de ‘’Konami’’. « Comme j’ai décidé de faire mon concert live et que le Burida va financer, il est venu, il dit qu’il est pressé et qu’il a besoin d’argent. Il veut gâter pour moi. Parce que comment Mme Vieira va me comprendre ? (…) J’ai fait la paix avec Eddy, je retire la paix. C’est moi qui ai fait la paix avec mon grand frère Eddy. Je ne veux plus de lui dans ma vie. Eddy, il est méchantEddy, c’est mon démon… », clame un S. Kelly à peine lucide, au milieu de ses étoffes et autres gris-gris qu’il présente comme sa « protection ».

Comme un homme qui compatit, malgré tout, aux difficultés de son aîné, l’artiste a décidé de sacrifier le soutien qu’il a demandé au profit de l’aide dont pourrait bénéficier Eddy. « Je vais aller dire à Mme Vieira que je retire mon dossier. Qu’elle s’occupe de Eddy », termine-t-il sur un ton ironique et amer.

 

                                                                                                                                                          F.D.B