Potins et People

Maty Dollar en pleure : Elle accuse et réclame ses 5 millions à Pantcho Le Gatair

Image

Pour la promotion de son dernier single, Maty dit avoir sollicité Bravador. Ce dernier a fait appel à Pantcho Le Gatair qui lui aussi a appelé le jeune Noël Kipré pour réaliser la vidéo devant booster son projet.

L’artiste débourse 5millions de francs, mais le travail livré ne répond pas aux attentes de Maty Dollar qui le fait savoir dans une vidéo publiée par l’artiste ce jour (mardi 05 février 2019). Dans l’élément, l’artiste en pleurs accuse en particulier Pantcho Le Gatair d’être à l’origine de ce coup bas.

Ainsi, on apprend que Maty Dollar aurait sollicité Bravador pour faire des vidéos promotionnelles de son single. Voulant bien faire les choses selon lui, Barvador a fait appel à Pantcho Le Gatair, et Kipré pour s’occuper du volet logistique. Après avoir pris sa part du cachet s’élevant à 2,5millions sur les 5millions, il a remis le reste à Pantcho qui devait percevoir 1,8million. Et devait remettre 700000f à Noël Kipré coopté pour filmer cette opération.

Mais au final, Pantcho aurait gardé tout l’argent, ne remettant que 50 000f francs à Kipré, cela, en lieu et place des 300 000f attendus.

Surpris, ce dernier a donc fait une vidéo pour dénoncer Bravador. Il est imité en cela par Pantcho. Bravador tombe ainsi des nues. Et il fait à son tour, un direct sur facebook pour dire sa part de vérité. Et démasque Patcho qu’il accuse d’être à l’origine de ce coup. Maty Dollar en déduit que c’est effectivement Pantcho Le Gatair qui est à la base de la supercherie. Lui qui a livré un travail médiocre réalisé avec un matériel pas à la hauteur de ses 5millions, contrairement à ses promesses.

Se sentant arnaquée, l’artiste fond en larmes. « Pantcho, c’est avec moi, tu t’amuses ? Frères et sœurs, regardez la qualité de la vidéo svp… Mes 5millions sont partis en l’air… Il s’est amené avec un petit portable pour filmer la scène… » proteste celle qui compte saisir ses avocats pour régler devant les tribunaux ses différends comptes avec Pantcho Le Gatair.

Affaire à suivre.

                                                                                                                                                    Par A.K