Potins et People

Le combat Booba vs Kaaris prévu le 5 avril à Bruxelles : Près de 200 millions F Cfa en jeu

Image

Booba a enfin dévoilé la date de son combat avec son ennemi juré Kaaris. Sur Instagram, le rappeur a annoncé qu’il enverra à Kaaris le contrat de ce combat par huissier non sans mentionner qu’il y aura en jeu près de 200 millions F Cfa.

 

Booba a finalement pris à contre pied Cyril Hanouna qui avait annoncé que la revanche d'Orly aura lieu à l'U Arena. Ce sera à Bruxelles au Palais 12 devant 18 000 personnes le 05 avril prochain. « Ta seule issue, c’est la bagarre », a-t-il tranché. Sur les conditions pour le combat, Booba apprend que ce sont 300 000 euros garantis soit 196 500 000 F Cfa.

 

« Octogone le 05 avril à Bruxelles au Palais 12 (18.000 personnes) catégorie lourd-léger », a-t-il posté sur son compte Instagram. Dans un autre message vidéo, Booba a donné encore plus de détails sur le combat. « Armand, tu vas recevoir demain le contrat par huissier, signé par moi-même, à Universal, comme t’as demandé. (…) T’es une grosse merde ! Ta seule issue, c’est la bagarre. 300.000 euros garantis. Garantis ! C’est le minimum. Donc à toi de jouer, frère », a précisé Booba dans cette vidéo postée jeudi.

 

Booba avait saisi l’occasion de la fête de Noël pour lancer un autre défi à Kaaris. Sur Instagram, Le Duc de Boulogne s’est dit prêt à « enterrer la hache de guerre » probablement après ce duel. Aussitôt, le rappeur Franco-ivoirien a apporté une sévère réplique annonçant qu'il va « lui briser les os » si ce combat se fait dans les règles de l’art et surtout seul à seul. 

Kaaris avait en retour riposté que si Booba l’emmenait sur ce terrain, il lui briserait les os. « Je te brise les os », avait-il prévenu non sans exiger un combat « sans arbitre, sans règles ». Toutefois, a-t-il demandé que « le dopage sera interdit bien évidemment ». Aussi, a-t-il recommandé que cette fois-ci Booba vienne seul face à lui. « Viens pas à 12 cette fois, sans Jackie Chan et les mecs d'Eurodisney », avait exigé le Dozo. 

 

Condamnés début octobre à 18 mois de prison avec sursis pour bagarre à l’aéroport d’Orly en août Booba et Kaaris avaient fait trois semaines de détention provisoire avant d’être relâchés. Le 17 janvier, ils seront définitivement situés sur leur sort lors de l’audience qui va déterminer les dommages et intérêts, la bagarre ayant occasionné des dégâts évalués à 50.000 euros. 

 


                                                                                                                                           Philip KLA