Societé

Côte d'Ivoire : À Logoualé, le proviseur empêche la reprise des cours après les congés

Image

 Alors que hier lundi 7 janvier 2019 marquait la reprise des cours dans les établissements scolaires de la Côte d'Ivoire, cela n'était malheureusement pas le cas au Lycée moderne Lambert Dan Zoumana de Logoualé.

Comme constaté sur place hier et ce mardi 8 janvier matin dans le Lycée, élèves et enseignants ont été les grands absents au rendez-vous.

Les raisons de cette absence de reprise des cours remontent à avant les congés de Noël et de fin d'année.

Selon des sources sur place, le proviseur du Lycée moderne Lambert Zoumana a volontairement empêché la reprise des cours parce que sa voiture a été fortement endommagée dans un affrontement entre les élèves du lycée et ceux de l'établissement Palmer de la ville. Les élèves voulant à en croire nos sources se mettre en congé anticipée. Ces événements ont entraîné des dégâts dans l'établissement et la voiture du proviseur du Lycée moderne Lambert Dan Zoumana endommagée.

Soutenant que sa voiture doit être réparée avant la reprise des cours, le proviseur dudit Lycée a levé une cotisation par élève pour la réparation de sa voiture faute de quoi les cours ne reprendront jamais.

Pour rappel, "Avant les congés de Noël, les élèves de Palmer ont envahi le lycée et cela a entraîné des jets des pierres provoquant l'arrêt des cours. Cet affrontement entre élèves de la commune de Logoualé a causé des dégâts au sein du lycée moderne Lambert Zoumana. La voiture du Proviseur a été fortement endommagée ce jour", explique Sahi Loh, habitant de Logoualé, joint.  

 

Des sources sur place nous révèlent à ce jour qu'hier lundi matin, jour de la reprise des cours, le proviseur n'ayant pas oublié l'événement, a renvoyé tous les lycéens au motif que ceux ci doivent réparer son véhicule. 

"Un montant par élève a été fixé par le proviseur. Les cours reprendront après l'acquittement du montant par les élèves. Pour le moment les cours sont suspendus au lycée de Logoualé jusqu'à nouvel ordre", explique Sahi Loh.

                                                                                                                                      Jean Chrésus