Sport

Trophées de la CAF : 919 millions pour l'organisation de la cérémonie, Pape Diouf crie au scandale:
« Je trouve assez incohérente cette manière de procéder »

Image

L’organisation de la cérémonie des trophées de la CAF dont celui du meilleur joueur africain suscite déjà des mécontentements au Sénégal en raison de son coût : 1 600 000 dollars soit 919 064 851 francs cfa. L’ancien président de l’OM, Pape Diouf se dit scandalisé.

 

919 064 851 francs cfa. C’est la coquette somme déboursée par l’Etat sénégalais pour l’organisation de la cérémonie des trophées de la CAF prévue, le mardi 8 janvier 2019, dans une banlieue de Dakar.

 

Selon le confrère RFI qui livre cette information, cette organisation a suscité quelques remous au Sénégal, en raison de son coût : 1 600 000 dollars (919 064 851,51 francs cfa) pris en charge par l’Etat sénégalais.

Une somme jugée trop élevée par certains citoyens sénégalais. Mababa Diouf dit Pape Diouf fait partie des personnes scandalisées.

« C’est d’autant plus scandaleux que quand on prend la CAF qui est déjà une institution assez riche, une institution proportionnellement plus riche que l’Etat du Sénégal. Je trouve assez inconhérent cette manière de procéder. », confie l’ancien président de l’OM au confrère de la Radio Mondiale.

Et Pape Diouf de s’interroger sur les retombées d’une telle organisation pour le Sénégal. « Quelles retombées le Sénégal doit attendre d’une telle organisation ? A part quelques hôteliers, à part quelques maisons de location de voitures de luxe, qui voulez-vous qu’il tire véritablement parti de cette organisation ? En tout cas, cette organisation que le peuple et le public vont regarder de très loin. Parce qu’on regardera peut-être à la télévision. »

Pour Pape Diouf, cet argent devrait servir à réhabiliter les principaux stades de Dakar. « On m’a parlé d’affaire de prestige. Le prestige aujourd’hui pour le Sénégal, je crois, doit commencer d’abord par refaire les stades de Dakar, ne seraient-ce que les principaux stades qui sont tous défectueux. »

Cette cérémonie des trophées de la CAF dont celui du meilleur joueur africain mettra aux prises le Sénégalais Sadio Mané, l’Egyptien Mohamed Salah et le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang. Salah est bien parti pour se succéder à lui-même.

 

                                                                                                                                                      Adolphe Angoua