Faits Divers

Guitry: Un homme tente de violer la femme de son ami dans un champ de manioc

Image

Djè Siallou Emmanuel, 37 ans, planteur à N'Dri Koffikro, village dépendant de la surface administrative de Guitry, a comparu, le mardi 11 décembre 2018, devant le tribunal des flagrants délits, à Divo.

 

Cela, pour répondre des faits d'attentat à la pudeur consommé avec violence sur dame Y.A.H., dans un champ de manioc. C'était le 30 novembre 2018. A la barre, le prévenu nie les faits mis à sa charge. Mais, l'intervention de la victime va le confondre. Cette dernière explique, en effet, que ce jour-là, à 5h30' du matin, elle est en route pour son champ, en vue d'y déterrer du manioc pour confectionner de l'attiéké. De l'attiéké devant garnir le repas de parents attendus au village, pour des funérailles.

Poursuivant, elle signifie qu'en chemin, elle croise Djè Siallou Emmanuel qui est un ami à son mari. Et ce dernier de lui faire savoir qu'il se rend de ce pas, à Guitry. Mais peu de temps après, quelle n'est sa surprise, en arrivant au champ, d'y voir de nouveau l'ami de son homme. Mais enfin !

 

Ce dernier lui propose de l'aider à déterrer le manioc. Ce qu'elle accepte volontiers. Plus tard, sa cuvette remplie de féculents, elle demande à Djè Siallou de l'aider à la charger sur la tête. « Mais à mon étonnement, il me répond qu'il y a longtemps qu'il me désire sexuellement. Et qu’aujourd'hui, c'est aujourd'hui, il faut qu'il couche avec moi. Tout de suite, j'ai pensé à une plaisanterie de mauvais goût. Que non !

Il me dénude soudainement, en tirant mon morceau de pagne, avant de me terrasser. Je fais alors mine de me laisser faire. Et c'est au moment où il voulait me pénétrer, que j'ai tiré son sexe avec violence. Lui arrachant des plaintes de douleur. Je profite alors de ce qu'il soit ainsi affaibli, pour m'enfuir en direction du village ».

Arrivée dans la bourgade, la jeune dame soutient avoir immédiatement informé son mari, avant d'aller déposer plainte à la brigade de gendarmerie de Guitry. Djè Siallou est arrêté et déféré, le 3 décembre 2018, devant le parquet à Divo.

Le mardi 11 décembre 2018, on l'a dit, au cours de l'audience, l'homme va nier les faits. Mais à la suite du déballage fait par l'infortunée femme, il abdique et passe à table. Ce qui lui vaut d'être condamné à 5 ans de prison.

Le chaud lapin devra également payer une amende d’un million de F Cfa. Et ce n'est pas tout. Djè Siallou Emmanuel est, par ailleurs, sommé de verser à sa victime, des dommages et intérêts d'un montant de 150 000 F Cfa. De quoi tiédir sa libido.

 

                                                                                                             Soumaïla BAKAYOKO (Correspondant régional)