Faits Divers

Les jumelles les plus identiques au monde désespérées d'épouser leur petit ami commun

Image

Deux sœurs qui se font appeler « les jumelles les plus identiques au monde » ont lancé un appel désespéré pour qu’on leur permette d’épouser leur petit ami commun.

 

Anna et Lucy De Cinque, 33 ans, sont en relation avec Ben Byrne depuis six ans et croient maintenant que le moment est venu de passer à l’étape suivante.   

 

S’exprimant lors de l’émission « Hughesy We Have a Problem » sur la télévision australienne, les sœurs ont déclaré : « Ok, nous avons un partenaire en commun, Ben, et on aimerait l’épouser un jour mais la loi en Australie dit qu’on ne peut pas, alors qu’allons-nous faire ? »   

 

lles ont partagé le clip sur leur propre page Instagram avec la légende : « Nous avons un problème unique. NOUS VOULONS ÉPOUSER LE MÊME HOMME. »

Mais depuis qu’elles ont lancé leur appel, Anna et Lucy ont découvert que la loi en Australie les empêche toutes les deux d’épouser le mécanicien.

La polygamie est en effet interdite par la loi de 1961 sur le mariage dans le pays. Pourtant, les jumelles originaires de Perth, prétendent qu’elles ont toujours eu ce projet avec Ben.   

 

« Nous avons été honnêtes en disant que nous voulons toutes être avec lui et il a insisté sur le fait qu’il n’y voyait pas d’inconvénient », avait déjà confié Anna au quotidien The Sun.

« Étant lui-même un jumeau non-identique, il a dit qu’il comprenait notre lien. Mais nous étions toujours nerveuses. Nous savions qu’il y a des mecs qui pensent que c’est pervers de sortir avec des jumelles, alors nous devions être sûres que Ben nous aimait vraiment toutes les deux avant d’accepter de le rencontrer », a déclaré Lucy.

Ben vivait à 40 minutes en voiture des jumelles, jusqu’à ce qu’il emménage chez elles et chez leur mère en 2017.    

 

« Ben nous traite sur un même pied d’égalité. S’il embrasse Anna, il m’embrasse tout de suite après, et il nous tient les deux mains quand nous sommes dehors. Nous couchons tous ensemble, mais ce n’est pas comme une partie à trois. Certains disent que c’est dégoûtant, mais ça marche pour nous », a déclaré Lucy.   

 

                                                                                                                                                                  Gaelle KAMDEM