Potins et People

Après avoir lâché DJ Arafat, Debordo Leekunfa désormais seul contre tous : Comment Daïshikan a réussi à faire le consensus autour de lui

Image

En lâchant DJ Arafat avec qui il s’était pourtant allié pour créer une fronde contre Molare lors des Primud, Debordo Leekunfa ne s’imaginait pas que Daïshikan aurait la force de rebondir assez rapidement et faire le consensus autour de lui. Finalement, alors qu’il croyait si bien faire, Debordo aura permis à Arafat de renouer ses liens avec des artistes dont Molare et Bébi Philip. Du coup, Opah la nation se retrouve seul contre tous.

 

Debordo Leekunfa, peut-on le dire, perd gros après avoir lâché DJ Arafat avec qui il partageait une affiche de concert prévue pour le 29 décembre à l’Ivoire Golf Club. Cette vengeance qu’il croyait assouvir en se retirant à la dernière minute sur ledit concert a fini par rapprocher DJ Arafat des artistes avec lesquels il s’était brouillé. Pis, Debordo risque une assignation en justice pour non respect de contrat.

 

Alors qu’il croyait très rapidement, avec son retrait de ce concert, faire une coalition avec Molare avec qui Arafat était également en froid, il sera débouté par celui-ci. Molare va même se réconcilier avec DJ Arafat non sans lui faire la promesse de le soutenir pour réussir son challenge du 29 décembre. Comme pour fragiliser davantage Debordo, Arafat va régler son différend avec Bébi Philip.   

 

Finalement, tous ces artistes sur lesquels Debordo Leekunfa comptait pour fragiliser Arafat ne tomberont pas dans son jeu mais s’afficheront plutôt avec le patron de la Yôrôgang. Ce qui devait le desservir donc a fini par être à son avantage. Et au bout du compte Débordo se retrouve seul contre tous. DJ Arafat ayant su faire le consensus autour de lui. 

 


                                                                                                                                                                            Philip KLA