Sport

Traité de singe, découvrez la réaction exemplaire d'Aubameyang

Image
Pierre Emerick Aubameyang a fait les frais d’un acte raciste d’un supporter de Tottenham. Alors qu’il célébrait son premier but dans le match entre Arsenal et Tottenham, dimanche, l’attaquant des gunners s’est vu jeté dans sa direction une peau de banane. La réaction du joueur est saluée de tous !

Double buteur lors de la victoire d’Arsenal dans le derby du nord de Londres, Pierre Emerick Aubameyang a été victime d’un acte raciste de la part d’un supporter des spurs.

L’attaquant des gunners célébrait son premier but inscrit sur penalty à la 10è mn quand un supporter de Tottenham a jeté dans sa direction une peau de banane, le traitant ainsi de singe.

Le monde sportif continue de saluer le sang froid et la réaction du joueur qui n’a eu d’autres réactions qu’une question. Sur son compte intagram, Aubameyang a publié une photo de la scène avec comme légende “whysmandoingthis?”, comme pour comprendre la raison pour laquelle ce supporter a agi de la sorte.

 

Le supporter en question a été arrêté par la police peu après le match.

Tottenham de son côté n’a pas apprécié le geste, et compte infliger une correction à la hauteur de la bêtise de l’homme.

« Un tel comportement est totalement inacceptable et le supporter en question sera banni », a déclaré un porte-parole du club.

« J’ai joué contre les Spurs et j’ai été victime d’abus, mais cela n’a jamais été racial. Maintenant, les Spurs doivent s’en occuper, car un idiot a agi de la sorte. C’est non seulement embarrassé pour les Spurs, mais aussi pour la Premier League, car elle a fait le tour du monde. C’est vraiment dommage de voir. », a réagi pour sa part Ian Wright, ancien joueur d’Arsenal

Certaines associations ou groupes d’intérêts sportifs appellent plutôt Tottenham et la fédération anglaise à prendre des mesures appropriées pour bannir le supporter à vie.

“Je ne suis pas raciste”  

Interrogé dans le cadre de l’enquête, Averof Panteli, le mis en cause a déclaré ne pas être raciste.

“Je ne suis pas raciste du tout. Je suis même chypriote. Je suis 100% pas raciste”, a assuré Averof Panteli, un grand-père de 57 ans faisant valoir auprès du Sun sa qualité d’immigré. “Je jure sur la vie de mes enfants que je ne suis pas ce genre de type.”

«Je ne cautionne pas ce que j’ai fait et je le regrette déjà. J’ai téléphoné à Tottenham pour m’excuser», a-t-il ajouté. Formellement, le supporter est inculpé pour jet de projectile et assure que la police n’a, de son côté, pas retenu le caractère raciste dans cette affaire. Le 18 décembre, au tribunal, il plaidera donc coupable.

                                                                                                                                                                       Hartman N’CHO