Culture et Musique

Cambriolage de la villa de Johnny Hallyday : Sa veuve soupçonne un proche!

Image

Le lundi 19 novembre 2018, la villa de Johnny Hallyday avait été cambriolée. Deux hommes ont pénétré dans La Savannah, la demeure où Johnny Hallyday est mort dans la nuit du 5 au 6 décembre dernier à l’âge de 74 ans.

 

Ils y ont volé près de 10 montres et bijoux selon l’information du journal ‘’Le Parisien’’. Mais, quelques enquêtes ont été menées depuis lors et ce vendredi 23 novembre, le magazine ‘’Closermag’’ vient de faire une révélation.

 

En effet, d’après les enquêtes, les hommes avaient une toute autre mission que le cambriolage. Une nouvelle qui fait froid dans le dos.

Les voleurs étaient entrés par infraction pour voler les deux coffre-forts de la penderie de Laéticicia Hallyday.

Comment pouvaient-ils savoir avec précision que deux coffre-forts étaient enfouis dans la penderie de madame feu Johnny Hallyday ?

Selon une source judiciaire « L’équipe était déterminée et connaissait très bien les lieux. Les bijoux et les objets de valeur de Johnny Hallyday ne les intéressaient absolument pas. Ils étaient là pour les coffre-forts et rien d’autre »

Ces coffre-forts contenaient des documents ultraconfidentiels, lesquels ? nous ne le savons pas encore. Cependant il a fallu l’intervention du garde de corps de Laeticia pour arrêter ces malfrats.  

Karl se nomme-t-il est sur les lieux vers 21h15. Alerté par le bruit des cambrioleurs il a automatiquement appelé la police.

Les bandits ont eu le temps de s’échapper mais le conducteur du camion a été arrêté. Il aidera la police à remonter jusqu’à ces acolytes.

Il faut cependant noter que la veuve de Johnny, qui craint pour sa sécurité, soupçonne un proche de l’entourage de Johnny. Peu de personnes connaissant l’emplacement des coffres – dans la penderie du dressing – où des documents confidentiels ont été dérobés.

 
                                                                                                                                             Emeraude ASSAH