Mode et Beauté

Comment bien nettoyer sa peau?

Image

Teint terne, encrassé… Et si votre démaquillage habituel ne suffisait pas ? Masques buvards, outils dégrisants, gestes pros… c’est le grand nettoyage !

Teint gris, pores visibles, brillance disgracieuse, petits boutons sous la peau… on a toutes un jour cette sensation de teint brouillé sans avoir nécessairement une peau dite « à problèmes ». Stress, fatigue, junk food, pollution, tabac y sont pour beaucoup. 

Et l’usage de cosmétiques inadaptés peut aggraver la situation. On adopte donc une routine nettoyage-démaquillage un peu plus poussée que la simple eau micellaire. Dès la première fois, on sent vraiment que sa peau est plus nette. En dix jours, on a carrément une nouvelle peau. Et tout cela sans l’agresser. Motivant.


Chaque soir, 7 minutes pour un double nettoyage
On commence par masser le visage avec un baume ou une huile démaquillante (aux huiles végétales, non minérales) pour émulsionner les particules polluantes en suspension dans l’air (surtout en ville), les corps gras des fonds de teint et des crèmes contenant des filtres solaires… « Utiliser un produit gras en première étape est la façon la plus safe de bien nettoyer la peau, cela permet d’utiliser moins d’agents détergents et ça ramollit comme il faut les points noirs », explique Marion Massias, l’esthéticienne ultra-avertie d’Oh My Cream !, le concept store soins le plus réussi de la capitale. On rince à l’eau et on essuie. Puis on utilise un lait ou un gel nettoyant pour éliminer le reste des impuretés et on termine par un passage de lotion sur un coton.


Chaque matin, une formule douce
Inutile d’y aller avec du « lourd ». Le but : éliminer les impuretés rejetées par la peau pendant la nuit, mais sans la décaper, sans lui ôter son précieux film hydrolipidique qui est comme neuf après une nuit réparatrice. « Si on agresse la peau, elle fabrique plus de sébum pour se protéger, on n’atteint donc jamais l’effet peau nette recherché, ça devient un cercle vicieux », explique Hélène Lobet, formatrice chez Maria Galland. La solution : des lotions « du matin » qui éliminent en douceur les
impuretés tout en préservant l’équilibre de la flore cutanée. On peut aussi utiliser une eau florale. On tamponne délicatement au coton.


Chaque semaine, un duo exfoliant + masque buvard
On commence par appliquer un exfoliant, enzymatique ou aux acides de fruits, qui sont les plus indiqués pour agir sur les pores. On enchaîne immédiatement avec un masque à l’argile blanche (le kaolin), plus douce que l’argile verte mais aussi efficace pour aimanter les impuretés, assainir les pores et clarifier le teint. « L’argile verte est trop absorbante, elle déséquilibre le film hydrolipidique et risque d’entraîner une surproduction de sébum », avertit Hélène Lobet. Enfin, n’oubliez pas de finir ce rituel par l’application de votre crème hydratante.

Le bon rythme de ce duo dépend du type de peau : deux fois par semaine si elle est grasse, une ou deux fois si elle est normale à mixte, une fois tous les dix jours au maximum si elle est sèche. Remarque : l’étape « buvard » est à éviter si la peau est déshydratée, dans ce cas, le teint brouillé n’est pas lié à l’encrassage mais au manque d’eau.


Les super nettoyants détox

BAUME FAÇON INSTITUT
Une formule au beurre de cacao, pétales de rose, vitamine P pour un nettoyage e fficace mais apaisant, décongestionnant et respectueux de la barrière cutanée. Le retrait avec la petite serviette à humidifier à l’eau chaude opère une légère exfoliation pour un fini parfaitement net et frais.
Nettoyant au Linge Chaud Rosa Centifolia de Ren (1).

DÉTOX QUOTIDIENNE
Kaolin absorbant, allantoïne anti-inflammatoire, lierre drainant et extrait de fraise astringent composent cette recette peau fraîche. On laisse poser trois minutes au maximum. Comme le masque reste souple et ne tire pas, toutes les peaux, même déshydratées, peuvent l’utiliser au quotidien. Après avoir rincé à l’eau, la peau est super clean et, au fil des jours, elle gagne en clarté. Antiinflammatoire, ce masque marche aussi pour calmer les imperfections. 
Masque Souple n° 2 de Maria Galland (2).

SURPUISSANT
Un cocktail d’acides gras, acides aminés et extrait de gypsophile super nettoyant. On laisse poser cette crème une minute avant de masser longuement. Un nettoyant tellement fort qu’on l’utilise au même rythme qu’un masque purifiant. Un produit culte depuis 1950, qui ressort en pack vintage.
Desquacrem de Sothys (3).

PURIFIANT
Une formule qui cumule les actions pour restaurer la pureté et l’éclat. Le kaolin exfolie et absorbe le sébum, la camomille apaise et hydrate et le complexe Photo-Beauty Purifyer, activé par la lumière, piège les radicaux libres et assainit, avec un temps de pose mini de cinq minutes.
Photo-Pure Scrube Talika (4).

AFFINEUR DE PORES
En une minute, le masque sèche et l’argile blanche absorbe les impuretés. Au rinçage, sous l’effet du massage, les particules de diatomées, d’un diamètre trois fois inférieur à celui des pores d’une peau grasse, exfolient minutieusement la peau.
Pure.Fect Skin de Biotherm (5).

EASY PEELING

Pour une exfoliation de fond une fois par semaine en deux étapes : un masque qui détoxifie et un concentré d’AHA (ou acides de fruits), bien connus pour exfolier. Au fil des utilisations, le teint s’unifie, les pores s’affinent, les ridules se lissent.
Peeling Glycolique Hebdomadaire en 5 Minutes de StriVectin (6).


Et les eaux micellaires ?
O.K., ça arrive, il y a des soirs où on n’a vraiment pas l’énergie pour un double nettoyage en règle et où on craque pour l’eau micellaire. Ce qui est toujours mieux que de se coucher sans rien faire. Conçues au départ pour démaquiller super vite les tops en backstage, ces eaux sont bourrées de tensio-actifs. Même si elles sont dites « sans rinçage », il faut les rincer à l’eau ou au tonique pour que les tensio-actifs soient éliminés et ne sensibilisent pas la peau.