Potins et People

La belle gifle du Ministre Hamed Bakayoko à Arafat Dj

Image

Les dernières sorties de Houon Ange Didier ne sont pas du goût de nombreux Ivoiriens, au nombre desquels plusieurs « Chinois » ses supporters. Piques, révélations sur certains artistes, bagarres… Arafat Dj ne séduit plus. En colère, Hamed Bakayoko, le Ministre d’Etat, maire de la commune d’Abobo a fait des remontrances à son fils au lendemain des élections municipales et régionales. Des réprimandes qui sont tombées dans les oreilles de sourd, visiblement.

Car, fidèle à ses pratiques, Arafat Dj a continué à lancer des invectives à ses compères artistes. Daishikan a envoyé des piques à Kerozen Dj ; le critiquant de ne pas connaître sa place d’artiste faiseur de Coupé Décalé.

 

« Chacun a sa musique. Le Zouglou appartient aux zougloumen, le Coupé Décalé aux artistes Coupé Décalé. On ne fuit pas son concept pour prendre celui des autres. Après, vous allez vous dire forts. Quand vous chantez, si ce n’est pas « L’année de mon année », c’est « Victoire ». Vous voulez toujours conscientiser les gens. Sachez que ce n’est pas toujours que l’on conscientise. Artistes du Coupé Décalé, sachez connaître votre place ». A émis comme critique Arafat Dj, à l’endroit de Kerozen Dj.

 

Une énième sortie qui n’a pas été appréciée par le « père » du patron de la YoroGang. Déçu de son filleul, le Ministre Hamed Bakayoko a décidé de recadrer Arafat Dj. Cela, en cooptant l’auteur de « Le Temps » pour un mini-concert dans la commune d’Abobo.

« Le mercredi 31 octobre prochain, Kerozen Dj va donner un mini-concert à l’Elysée Club. Une belle fête offerte par le Ministre d’Etat et maire d’Abobo à la jeunesse de cette commune afin de les inciter à prendre conscience. « Abobo doit changer et va changer », avons-nous entendu dire sur le choix de l’artiste.»

Une décision qui, pour beaucoup, est une belle gifle du Ministre Hamed Bakayoko à Arafat Dj qui refuse de changer et de tourner le dos aux clashes inutiles.

                                                                                                                                   KOKOA Stéphane