Insolite

Inde : Un homme de 72 ans lapidé à mort par des singes

Image

Un homme de 72 ans est décédé après qu’un troupeau de singes se sont mis à lancer des briques sur lui.

Times of India rapporte que Dharampal Singh, ramassait des morceaux de bois sec dans la ville de Tikri, Uttar Pradesh, quand il a été attaqué par des singes installés sur un arbre.  

Selon la police, ces animaux ont fait pleuvoir des briques sur l’homme depuis la cime d’un arbre après les avoir ramassées près d’un bâtiment délabré situé à proximité.

Dharampal Singh est décédé plus tard à l’hôpital des suites de blessures à la tête et à la poitrine. La famille de la victime a déposé une plainte officielle à la police.

Le frère de la victime a déclaré : « Les singes ont lancé plus de 20 briques sur Dharampal jeudi. Il a été frappé à la tête, à la poitrine et aux jambes. Les briques étaient suffisantes pour le tuer. »

« Ces singes voyous sont les vrais coupables et doivent payer pour ça », précise le frère de Singh.

Cependant, la police ne compte pas ouvrir un dossier contre ces singes : « Comment peut-on enregistrer l’affaire contre les singes ? Cela fera de nous la risée de tous », a expliqué Chitwan Singh, l’officier du poste de police de Doghat.

Les attaques mortelles de singes se sont multipliées en Inde, les experts de la faune sauvage affirment que les macaques rhésus sont généralement à blâmer.

En mars, un singe serait entré dans une maison du village de Talabasta, dans l’Orissa, et aurait enlevé un bébé. Le bébé a été retrouvé mort dans un puits.  

En 2007, le maire adjoint de la capitale de l’Inde, Delhi, SS Bajwa, est mort après avoir été attaqué par des singes sauvages.

En Inde, les singes sont des animaux sacrés et ils sont placés sous la protection des autorités.  

                                                                                                                                         Gaelle Kamdem