Potins et People

Kajeem claque la porte du BURIDA

Image

La maison des artistes de Côte d’Ivoire est actuellement dans la tourmente.

Plus rien n’est plus pareil au sein du conseil d’administration du BURIDA. L’harmonie qui y régnait est maintenant un vieux souvenir. L’un des membres influents de ce conseil d’administration vient de claquer la porte. Il s’agit en la personne du fils de Jah, Kajeem. Depuis hier, l’information a filtré.

Pour le moment, le motif de la démission de Kajeem n’a pas encore été dévoilé. Mais ce qui est sûr, depuis quelques jours, une atmosphère malsaine est à déplorer au sein du BURIDA. Il semble même que les sociétaires exigent depuis longtemps le départ de la DG du BURIDA Irène Assa Vieira en mettant en cause la gestion de cette dernière. Les artistes l’ont également souligné lors d’une rencontre à la maison de la presse au Plateau.

C’est dans cette grogne vive que Le fils de Jah est allé remettre sa lettre de démission au PCA du BURIDA, Séry Sylvain. Sauf changement de date, les sociétaires devraient tenir une AG ce vendredi 28 septembre au Centre des publications évangéliques de Cocody Cité des Arts de 10h à 18h.

Mais en attendant d’avoir la version du concerné, du PCA et du DG du BURIDA, Kajeem est préoccupé actuellement par son concert-live le samedi 6 octobre prochain à partir de 20h à l’Institut Français au Plateau. First-mag.net reviendra sur cette affaire qui pourrie une fois de plus la maison des artistes de Côte d’Ivoire.