Culture et Musique

Rendez-vous avec la compagnie Moayé le 29 septembre

Image

Un nouveau talent se fait de plus en plus remarquer dans le paysage du show-biz gabonais. Il s’agit du guitariste-chanteur Lé, qui vient de sortir son 2ème album il y a quelques mois à Libreville. L’artiste Lé a très tôt baigné dans l’univers musical. Son père jouait de la guitare. Dès l’âge de 13 ans Lé a commencé à jouer de la batterie, puis à 15 ans du piano avec le frère Hubert Guérineau au collège André Raponda Walker de Port-Gentil. Lé va se mettre à la guitare. Il faut dire qu’il est plus facile d’avoir chez soi, une guitare qu’un piano.

 Lé grandit en ayant écouté des musiques d’ici d’ailleurs, traditionnelles et modernes. Notamment Francis Bebey, Manu Dibango, Éboa Lotin et Pierre Akendengué, qui occupent une place particulière dans son cœur. Mais dans cette écoute, il entrevoit une autre manière de voir la musique qui est de donner des réponses à ce qu’il écoute. Attitude qui va le conduire à créer ses propres œuvres. C’est ainsi qu’il arrive au Carrefour des Arts initié par Pierre Akendengué, entouré d’autres grands artistes gabonais tels que Daniel Odimbossoukou, Pierre Claver Zeng Ébome, Prince Martin Rompavet, Marcel Djabioh…

 Lé chante l’Amour, le partage, la justice… et son style s’inscrit dans l’Afro-Jazz, car il mixe souvent agréablement  le genre traditionnel, des beat africains et des sonorités jazzy. Son premier album de 15 titres ‘’Ayinda’’, est une superbe œuvre très personnelle, très intérieure. Une sorte d’introspection d’où se détachent des titres majeurs comme ‘’Ayinda’’‘’Oghènda’’‘’Ororo’’‘’Kongos’’ et ‘’Kao ni bosso’’. Pour son deuxième album baptisé ‘’Bo... Bô!’’ (Loin… Plus vivant !), sorti fin juillet, qui comprend 13 titres entièrement enregistrés en live, Lé est accompagné par son orchestre Ghéwagnéo. Ce groupe composé de jeunes et talentueux musiciens gabonais est né de la volonté de son producteur Imunga Ivanga, après la sortie du nouvel album de l’artiste.

 Lé chante en Omyènè, langue qu’il a en partage avec Pierre Akendengué, et en français. ‘’Bo… Bô !’’ est une œuvre audacieuse qui bouscule les clivages et rend compte de la richesse de son immense talent. C’est le nouveau son de la musique gabonaise, qui sera très bientôt disponible dans les bacs en Côte d’Ivoire. Avec à l’horizon un grand concert de Lé et Ghéwagnéo à Abidjan.