Potins et People

Côte d'Ivoire : Max Gradel coule des larmes face à la détresse humaine

Image

L’international ivoirien Max Gradel a personnellement apporté son soutien à des sinistrés des dernières inondations à Cocody Riviera Palmeraie.

Il a coulé des les larmes face à la détresse humaine. Max Gradel inondations Cocody.

La chaîne de solidarité continue de s’élargir autour des victimes des inondations de la semaine dernière au niveau de la Riviera Palmeraie. L’international footballeur ivoirien, Max Alain Gradel, est allé, ce samedi 23 juin 2018, témoigner sa compassion à plus de 300 victimes qui habitaient au niveau de Blue Rock, du complexe sportif, de la pharmacie Enica et de la fameuse rue Ministre, qui n’a de ministre que de nom.

Ceux-ci ont trouvé refuge, pour la circonstance depuis le vendredi 22 juin, soit deux à trois jours après les inondation, dans les locaux du groupe scolaire Kouadio Assahoré. En y allant, Max Gradel a apporté des vivres et non vivres composés de riz, de l’eau, de sucre, de l’huile et du savon pour soulager quelque peu les victimes qui, visiblement, sont désespérées.

    « C’est difficile »

Après avoir remis le don aux membres de l’union des jeunes de la Riviera Palmeraie qui avaient la lourde charge de les distribuer aux victimes, Max Gradel a expliqué le sens de son action.

« C’est difficile. Je suis venu soutenir ces personnes qui ont traversé des moments difficiles. En tant qu’Ivoirien, c’est difficile de rester en marge. Je suis là pour leur apporter d’abord un soutien moral… J’essayerai de les aider comme je peux », a-t-il dit avant de lancer un appel à plus de solidarité envers les victimes.