Sport

Coupe du monde : Lukaku rejoint Ronaldo et Maradona

Image

Cristiano Ronaldo a enfin de la concurrence au classement des buteurs, et elle ne vient pas de Lionel Messi.

En inscrivant un nouveau doublé contre la Tunisie (5-2) samedi à Moscou, Romelu Lukaku s'est hissé à la hauteur de Cristiano Ronaldo en tête du classement des buteurs avec quatre réalisations. Mais l'attaquant de l'équipe de Belgique a aussi signé une performance jamais vue depuis le Mondial 1986.

Cristiano Ronaldo a enfin de la concurrence au classement des buteurs, et elle ne vient pas de Lionel Messi. Auteur des quatre buts du Portugal depuis le début de la compétition, le quintuple Ballon d'Or ne trône plus seul aux commandes. Il a été rejoint samedi par Romelu Lukaku.

L'attaquant belge, auteur d'un doublé lors du premier match des Diables Rouges contre le Panama, a remis ça lors de la (très) large victoire face à la Tunisie (5-2). Avec quatre réalisations, CR7 et Lukaku se partagent ainsi la tête du classement des meilleurs buteurs de ce Mondial 2018 avant la fin de la deuxième salve de rencontres pour chaque équipe.
La menace Kane ?

Derrière, on retrouve deux joueurs à trois buts, l'Espagnol Diego Costa et le Russe Denys Cheryshev, puis huit joueurs à deux buts. Parmi eux, un seul n'a encore disputé qu'une seule rencontre. Il s'agit de Harry Kane. Le buteur anglais pourrait donc se rapprocher voire rejoindre Ronaldo et Lukaku dimanche lors du match des Three Lions face au Panama, qui avait concédé trois buts à la Belgique.

A noter que Romelu Lukaku n'a pas seulement rejoint Cristiano Ronaldo samedi. L'attaquant de Manchester United a également accompli une performance inédite depuis un certain Diego Maradona il y a 32 ans, en inscrivant au moins deux buts dans deux rencontres consécutives en phase finale de Coupe du monde. Lors de l'édition 1986 au Mexique, le Pibe de Oro avait enchainé deux doublés avec l'Argentine, face à l'Angleterre en quarts de finale puis contre... la Belgique en demie.

Même si Lukaku n'a signé son double doublé "que" lors de la phase de poules, cela n'en reste pas moins une performance inédite depuis plus de trois décennies. Cerise sur le gâteau, avec cinq buts (il avait ouvert son compteur en 2014 en huitièmes de finale contre les Etats-Unis), Romelu Lukaku devient aussi le meilleur buteur belge en phase finale de Coupe du monde, égalant Marc Wilmots avec cinq buts.