Insolite

Un Artiste s'enterre trois jours sous une autoroute

Image

"Sous le bitume, l'artiste", une performance artistique singulière destinée à  lutter contre " la violence totalitaire du 20e siècle sous toutes ses formes".



Faire de l'aquarelle dans son salon, très peu pour Mike Parr. Adepte de la performance, cet artiste australien de 73 ans a décidé de vivre durant trois jours dans une cage en acier placée sous le bitume, rapporte The Guardian.

Pour rendre son projet possible, une autoroute très fréquentée de Hobart, capitale de la Tasmanie, a été fermée à la circulation le temps d'installer l'imposante boîte de de 4,5 mètres de long, 1,7 mètre de large et 2,2 mètres de haut, ainsi qu'un tube d'air.

Qu'est-ce qu'on fait durant 72 heures sous une autoroute? On médite, on jeûne, on lit, on dessine et on évite les critiques exprimées par les Aborigènes à la surface. "S'ils trouvaient intéressant de raconter l'histoire aborigène, ils auraient dû faire participer le peuple", a commenté le Centre aborigène de Tasmanie, des propos relayés par la chaîne ABC. 

Le festival Dark Mofo, à l'origine de la performance, a enterré... la polémique en assurant que l'oeuvre contestait la violence "globale", pas seulement celle perpétrée en Tasmanie. Voir la vidéo