Potins et People

Attaque de Fresco: De nouveaux détails

Image

Une attaque armée perpétrée dans la nuit de vendredi à samedi contre la brigade de la gendarmerie nationale de Fresco (178 km au Sud-Ouest d’Abidjan) a fait un blessé dans les rangs des forces régulières, a appris APA de sources concordantes.

Selon ces sources, les assaillants sont arrivés vers 21h30, heure locale et Gmt dans la ville où ils ont tiré pendant plus de 2 heures, s’attaquant à la gendarmerie et aux établissements financiers.

‘’Ils sont arrivés vers  21h30 et se sont rendus à la gendarmerie où ils ont arraché des téléphones portables et par la suite ils sont allés attaquer la Caisse nationale des caisses d’épargne (CNCE, ex- CECP), la Coopératives d’épargne et de crédit de Côte d’Ivoire (COOPEC) et la Trésorerie départementale’’ a expliqué à APA le Député-Maire de Fresco, Alain Lobognon joint au téléphone.

 

‘’Ils ont pris avec eux, le Trésorier départemental et l’ont laissé à quelques mètres de là où ils l’ont pris. Ils sont sortis de la ville avec la voiture de la gendarmerie’’  a poursuivi M. Lobognon, également ancien ministre des sports et de la jeunesse.

 

Une source sécuritaire ajoute qu’un ‘’gendarme a été blessé à la tête par ces personnes qui l’ont tapé avec le bas de leur fusil. Il a été conduit à l’hôpital de la ville parce qu’il saignait beaucoup’’.  ‘’Pour l’heure, on ne sait pas qui sont-ils, mais il pourrait s’agir et probablement de la même équipe de l’attaque d’Azaguié’’, a conclu la même source.

Cette attaque de Fresco fait suite à celles déjà perpétrées, il y a moins de deux semaines, à l’école de police d’Abidjan, à la Brigade anti-émeute (BAE) de Yopougon et  à Azaguié, localité située à 41 km au Nord-Est d’Abidjan avec des modes opératoires similaires.