Sport

Jeux de la francophonie : Vers l'inscription de la discipline de l'awalé aux prochaines éditions

Image

M. Mahaman Lawan Seriba, directeur du Comité international des jeux de la francophonie (CIJF), a annoncé que l'awalé, ce jeu de stratégie, d’intelligence et d’anticipation fera l’objet d’une démonstration aux VIIIes jeux de la francophonie Abidjan 2017.

Il a fait cette annonce lors de la finale du tournoi du jeu d’Awalé qui a connu son apothéose, samedi 13 mai, à l’espace Saint Jean de Cocody. 

Pour le ministre auprès du président de la République en charge des VIIIes jeux de la francophonie, le souhait le plus ardent de la Côte d’Ivoire, « c’est que le jeu d’Awalé soit reconnu comme une discipline à part entière des jeux de la Francophonie ». C’est pourquoi, il s’est battu pour que pendant les VIIIes Jeux de la francophonie Abidjan 2017, l’awalé soit partie prenante des animations périphériques. 

Beugré Mambé a profité de cette tribune pour traduire sa reconnaissance à M. Sériba, "un vrai ami de la Côte d’Ivoire", dont les conseils et le soutien aux autorités ivoiriennes, selon lui, feront des VIIIes jeux une réussite. Il a donc plaidé et demandé à M. Seriba et son équipe d’aider la Côte d’Ivoire à donner les normes internationales au jeu d’Awalé, afin que « ce jeu soit une des branches des jeux de la francophonie ». 

Enfin, le gouverneur Mambé a encouragé les joueurs d’Awalé présents à la finale, après des compétitions intenses, à redoubler d’effort. Il a félicité les chercheurs de la société mathématique dirigée par le Pr Saliou Touré et représentée à cette cérémonie par le Pr Salimata Doumbia, pour les recherches et la promotion des disciplines ivoiriennes dont le jeu d’Awalé qui fait partie, aux dires du Pr Doumbia, des jeux présents un peu partout en Afrique. 

Quant à M. Seriba, il a félicité les autorités de Côte d’Ivoire pour tous les efforts déployés pour la réussite de ces jeux. Il a également demandé le soutien de la population ivoirienne. En ce qui concerne le jeu d’Awalé, il a dit que l’Afrique regorge de beaucoup de talents et que « le jeu d’Awalé est une discipline pratiquée dans beaucoup de pays en Afrique ». 

Enfin, il a conseillé aux autorités ivoiriennes de suivre le cheminement qui existe pour aboutir à l’acceptation du jeu d’Awalé comme discipline des jeux de la francophonie, comme ce fut le cas pour la lutte. Pour M. N’Gouan Aka Mathias, maire de Cocody, en plus de l’awalé, le jeu de dames doit également faire partie des disciplines prises en compte par le CIJF. 

Pour M. Wilson Kouadio, président du Comité d’organisation de cette cérémonie, c’est grâce au gouverneur Mambé que ce jeu connait une reconnaissance nationale et va connaitre bientôt une reconnaissance internationale. Il est donc « un précurseur de ce jeu en Côte d’Ivoire », a-t-il affirmé. Il a pour cela encouragé et dit tout son soutien au gouverneur Mambé dans son combat pour hisser le jeu d’Awalé au plan international.