Sport

Très Convoité, l'international Ivoirien, Wilfried Zaha pourrait doubler son salaire à plus de 140000 euros par semaine.

Image

Crystal Palace serait prêt à offrir jusqu’à 140 000 euros par semaine, à Wilfried Zaha,  son tranchant ailier, pour le garder au club.

Selon nos sources, l’international footballeur des éléphants de Côte d’Ivoire, serait prêt à commencer les pourparlers d’un nouveau contrat qui lui rapporterait la bagatelle de 140 000 euros par semaine avec son club actuel, afin de l’empêcher d’être tenté par la convoitise de Tottenham Hotpurs F.C.

Dazet Wilfried Armel Zaha de son nom à l’état civil, mais plus connu sous le nom de Wilfried Zaha, est né le 10 Novembre 1992, il a 24 ans et est un footballeur professionnel ivoirien. Il joue comme un ailier pour Crystal Palace, le club de la « Premier League » britannique, et l’équipe nationale de Côte d’Ivoire, les Éléphants.

Un peu inconnu du football africain parce qu’il n’a rejoint ce circuit de football que l’année dernière en rejoignant les éléphants, Zaha est le fruit de l’académie de son club actuel.

Né en Côte d’Ivoire, la relation de Zaha avec Crystal Palace a commencé à un âge précoce, lorsque sa famille a déménagé à Thornton Heath au sud de Londres. C’est dans ce quartier que le petit prodige ivoirien a attiré l’attention de l’Eagles Academy quand il n’avait que 12 ans.

De là, Zaha a connu une progression fulgurante et de façon impressionnante a traversé en un rien de temps les catégories des minimes et juniors de son club.

Vu ses qualités footballistiques et son brillant talent, il a été propulsé très jeune, en équipe première, âgé seulement de 17 ans, en Mars 2010 contre Cardiff City. Un mois plus tard il a signé son premier contrat professionel avec Crystal Palace.

En janvier 2013, son talent l’a conduit à Manchester United, l’un des plus célèbres clubs de football de la planète, pour un montant initial de plus de 11 millions d’euros, le dernier transfert d’Alex Ferguson avant sa retraite à la fin de la saison.

Après une saison 2013-14 sans succès avec Manchester United, pour des raisons non liées à son talent, le jeune footballeur Ivoirien est retourné à son club Crystal Palace en août 2014, après quelques performances avec Cardiff City au Pays de Galles pour un prêt de saison, avant de rejoindre son club d’origine en permanence en février 2015.

 

Né en Côte d’Ivoire, Zaha est arrivé et grandi en Angleterre depuis l’âge de 4 ans. Il a fait ses débuts pour l’équipe nationale d’Angleterre en 2012. Il a fait deux apparitions non concurrentielles pour l’Angleterre, dont le dernier en 2013, avant de passer ses allégeances à la Côte d’Ivoire en 2016, peu avant la Coupe d’Afrique des Nations 2017.

La nouvelle du nouveau salaire de Zaha n’est, donc, une surprise pour personne dans le milieu des experts du football britannique.

Zaha touche actuellement un peu plus que 70000 euros par semaine.

Compétitivement, son talent est à la hauteur de ce salaire de plus de 140,000 euros que lui promet son club pour le garder. C’est donc à juste titre qu’il va pouvoir rejoindre, si le contrat est effectif, ses coéquipiers Christian Batenké et Yohan Kabaye sur cette grille salariale, des joueurs les plus cher payés de Crystal Palace.

Contacté, Sam Allardyce, son manager de Crystal Palace, n’a pas voulu en dire plus sur l’éventuelle augmentation de salaire de Zaha, ni sur la convoitise de Tottenham vis-à-vis de son joueur.

Selon lui le contrat actuel de Zaha est encore loin d’être épuré. Ajoutant que « cet été va apporter ce que ça apporte, que ce soit nous qui négocions un nouveau contrat et qu’il veuille rester ou qu’une offre faramineuse soit faite pour ses services, ce n’est pas moi qui décide. Je n’ai pas le contrôle de sa décision de rester ou pas. »

« Mais il faut qu’il reste ici, et joue toutes les semaines, et soit le joueur clé de Crystal Palace en devenant de plus en plus meilleur »  poursuit-il, « tout en espérant qu’aucune offre ne soit faite qui tourne la tête et séduise Wilfried Zaha » plaide t-il pour Zaha qu’il veut absolument garder au club.

Sam Allardyce son manager, a terminé en disant, « Wilfried est and adulte maintenant, il a vu suffisamment de chose dans le milieu du football depuis son plus bas âge, Il a expérimenté un transfert glorieux à Manchester United qui n’a pas bien marché et est revenu… Mais les agents du football m’appellent tous les jours. De même qu’il reçoit des conseils en dehors de nous, j’espère qu’il tiendra compte de sa propre expérience et prendra ses propres décisions ».