Potins et People

DEVOIR DE MÉMOIRE POUR PAPA WEMBA: UN AN DÉJÀ !

Image

Un an déjà qu’il nous a quitté… Ce 24 Avril 2017, son esprit plane encore tel un aigle dans le ciel abidjanais… à la veille du début du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo… qu’il aura marqué à jamais.

Papa Wemba, on s’en rappelle comme si c’était hier, parrain artistique du FEMUA 9, avait décidé de venir en Côte d’Ivoire, sa seconde patrie, afin de prester sur la scène d’Anoumabo aux côtés de ses jeunes frères, fils, qu’il avait épaulé à bien de reprises au long de sa carrière. L’Homme était toujours prêt à tout pour la valorisation et la promotion de la musique, surtout celle qui a les germes de l’Afrique, cette musique aussi riche que diversifiée . Ce fameux 24 Avril 2016, Papa Wemba, animé par son éternel zèle pour la musique, « avait de l’énergie plus que tout le monde sur le podium », comme le rapportait sa danseuse Bénédicte Tshoutsha.

C’est malheureusement sur cette scène, micro en main, et devant le public enthousiaste, qu’il s’affaisse, tel un baobab. Un monstre est tombé. Cette image aura créé l’émoi mondial. Conduit dans une polyclinique d’Abidjan, le Commissaire général du FEMUA Traoré Salif A’Salfo, annonce officiellement son décès dans les heures qui suivirent.

Un hommage lui est rendu à travers toute l’Afrique. L’espace sera baptisé à son nom de manière officielle ce jour. S’en suivra un concert avec son orchestre Viva La Musica et Nash. Cette date du 24 Avril restera gravée à tout jamais… Et chaque fois qu’on parlera du FEMUA, Papa Wemba surgira à nouveau… Immortel artiste !