Potins et People

Bébé : comment soigner son nez qui coule ?

Image

Avant l'âge de 3 ans, Bébé ne sait pas se moucher tout seul. Et avant 3 mois, les tout-petits sont incapables de respirer par la bouche... Il est donc indispensable de nettoyer leur nez régulièrement, notamment à l'approche de l'hiver.

« Si Bébé a le nez qui coule, surtout, ne vous inquiétez pas : c'est tout à fait normal, explique le Dr. Abensur. Les petits rhumes permettent à l'enfant de développer ses défenses immunitaires : plus il tombe malade au cours de ses premières années de vie, plus son système immunitaire sera performant. »

Comment nettoyer le nez de Bébé ?

« Utilisez une petite pipette de sérum physiologique à acheter en pharmacie ou en supermarché » conseille la spécialiste. Si l'écoulement est très épais, vous pouvez plutôt utiliser une solution à base d'eau de mer « spécial bébé » en gouttes ou en spray, demandez conseil à votre pharmacien.

Allongez votre bébé sur le dos, sur la table à langer, et inclinez sa tête vers la gauche. Injectez la moitié de la pipette de sérum physiologique dans sa narine droite. « N'ayez pas peur d'y aller franco : il faut presser fort pour que la solution saline ressorte par l'autre narine » ajoute le Dr. Abensur. Positionnez ensuite la tête de votre enfant sur le côté droit et recommencez avec la narine gauche.

« Normalement, c'est une technique que les parents apprennent à la maternité, peu après l'accouchement. Si vous avez le moindre doute, n'hésitez pas à demander conseil à votre sage-femme ou à votre pédiatre » conseille le Dr. Abensur.

Bébé a avalé du sérum physiologique ? Pas grave : il ne s'agit que d'eau salée. En revanche, ne penchez pas sa tête en arrière : il y a un risque d'étouffement.

Attention : les huiles essentielles sont absolument interdites chez les enfants de moins de 3 ans ! « Les inhalations à base d'eucalyptus ou de menthe poivrée sont aussi déconseillées » ajoute le Dr. Abensur.

Quand faut-il s'inquiéter ?

« Inutile de courir chez le médecin si Bébé a uniquement le nez qui coule » affirme le Dr. Abensur. En revanche, certains symptômes ne doivent pas être négligés. Si le nez qui coule est accompagné d'une fièvre supérieure à 38,5 °C, d'une toux importante qui perturbe le sommeil, d'une grande fatigue et/ou d'une perte d'appétit, un rendez-vous chez le médecin s'impose : il y a peut-être une surinfection.

4 conseils du médecin

- Si votre enfant a le nez bouché en permanence, il risque d'avoir du mal à manger. La bonne idée : fragmenter ses prises alimentaires en 4 ou 5 petits repas par jour. N'hésitez pas à laver ses fosses nasales avant chaque repas, pour lui permettre de mieux respirer.

- Lorsqu'on mouche Bébé régulièrement, ses fosses nasales peuvent rapidement devenir très sèches. Aussi, je conseille d'humidifier sa chambre à coucher afin de favoriser la reconstruction de la muqueuse. Inutile d'investir dans un humidificateur d'air hors de prix : il vous suffit de faire sécher votre linge dans la chambre de Bébé !

- Les mouche-bébés électriques ou mécaniques sont intéressants à partir de 3-4 mois, pas avant ! Ils sont réservés aux nez très encombrés et doivent impérativement être nettoyés après chaque utilisation.

- Que Bébé ait le nez qui coule ou pas, il faut nettoyer ses fosses nasales 1 fois par jour avec la technique des 3 gouttes, que l'on apprend en maternité. Il s'agit d'insérer une mèche de coton imbibée de sérum physiologique dans la narine de l'enfant puis de tourner délicatement pour retirer les mucosités.