Bien-être et Santé

10 affirmations fallacieuses

Image

1. Les shampoings sont dangereux. Il circule depuis plusieurs années une rumeur insensée concernant le lauryl-sulfate de sodium, cet agent nettoyant et moussant qu'utilisent la plupart des fabricants de shampoings et de dentifrices.

La vérité : Le Centre international de recherche sur le cancer et Santé Canada affirment catégoriquement que le lauryl-sulfate de sodium n'est pas cancérigène. Le lauryl-sulfate dans votre shampoing est un produit inoffensif

2. Les antisudorifiques causent le cancer du sein. Un avertissement grand public a été émis à l'effet que les antisudorifiques empêchent les glandes sudoripares d'éliminer les toxines de l'organisme, lesquels se retrouvent dès lors dans les nodules lymphatiques et causent le cancer.

La vérité : Sur son site Internet, la Société canadienne du cancer dément cette affirmation. La plupart des carcinogènes sont éliminés, non pas par la transpiration, mais par les reins et le foie. De plus, bien que situés côte à côte, les glandes sudoripares et les nodules lymphatiques ne communiquent aucunement.

3. Les fours à micro-ondes émettent des radiations. On l'entend dire fréquemment.

La vérité : C'est vrai des ondes électriques et magnétiques, mais pas des ondes radioactives, qui font vibrer les molécules des aliments, entraînant chaleur et cuisson. Le seul danger des fours à micro-ondes est leur cuisson inégale, qui risque de laisser des points froids où les bactéries survivent. On recommande donc de couvrir les aliments et de les remuer à mi-cuisson.

4. Les casseroles en aluminium causent l'Alzheimer. Cette rumeur remonte à plus de 25 ans, quand on a découvert dans le cerveau des malades décédés des concentrations inhabituelles d'aluminium. Le public en a déduit qu'il y avait un lien causal.

La vérité :L'aluminium est l'un des éléments les plus fréquents dans l'environnement. L'exposition à ce métal est donc inévitable. Cela ne veut pas dire qu'il soit la cause de l'Alzheimer. On croit plutôt que cette accumulation inusitée serait un des résultats de la maladie.

5. Les pesticides sur les aliments peuvent tuer. Un rapport publié aux États-Unis par le Consumers Union a affirmé qu'une seule portion de fruits renfermait un taux de pesticide dangereux pour la santé des enfants.

La vérité :Le Réseau canadien des centres de toxicologie affirme que la consommation de plus grandes quantités de fruits et légumes réduit le risque de cancer et compense pleinement l'effet éventuel des traces de pesticides dans ces aliments.

6. Les édulcorants artificiels favorisent la sclérose en plaques. Selon la fable, cet état de choses serait dû au fait que l'aspartame se transforme en méthanol dans l'organisme.

La vérité :La Société canadienne de la sclérose en plaques déclare sur son site Web qu'aucun résultat de recherche sur le lien aspartame et sclérose en plaques n'a été analysé par des pairs ou publié dans une revue scientifique reconnue.

7. Les aliments irradiés créent des monstres. Cette méthode de traitement des aliments se sert de quantités infimes de radiations pour saper le bagage génétique de microbes comme Escherichia coli. Selon ses détracteurs, elle engendre des composés cancérigènes, endommage les chromosomes et détruit les nutriments.

La vérité :Les aliments irradiés représentent moins du dixième de 1 p. 100 (0,1 %) de toutes les denrées alimentaires.

8. Le plombage dentaire est toxique. Le mercure qui entre dans un amalgame dentaire empoisonne le système immunitaire et serait une cause de fatigue chronique, de sclérose en plaques et d'Alzheimer.

La vérité :Santé Canada conclut que même si les amalgames dentaires constituent la source unique la plus importante d'exposition au mercure pour la moyenne des Canadiens, rien ne permet actuellement de prouver qu'ils nuisent à la santé de la population en général.

9. Le téléphone cellulaire favorise le cancer du cerveau. Il y avait 13,5 millions d'abonnés au Canada en 2003 et, l'année suivante, 2 500 nouveaux cas de cancer du cerveau et 1 650 décès. Certains font le lien.

La vérité : Malgré de récentes études rigoureuses, on n'a toujours pas établi de lien entre le cellulaire et les tumeurs du cerveau.

10. Les implants mammaires sont dangereux. Les fabricants d'implants en silicone ont été la cible de nombreuses poursuites.

La vérité :En 1992, Santé Canada a demandé aux fabricants de cesser de vendre ces implants jusqu'à ce que d'autres résultats soient publiés. Depuis, les études et les analyses ont démenti les allégations. Il demeure, les risque d'une rupture, cause de douleur et d'infections et, comme pour toute chirurgie, les complications liées à l'anesthésie, à l'hémorragie interne et à la cicatrisation.