Sport

Décès Laurent Pokou : Kolo Touré rend hommage à « un père, un inspirateur, une légende »

Image

Comme la plupart des Ivoiriens, c’est avec consternation que Kolo Touré a accueilli la nouvelle du décès de celui qu’il considérait comme « un père » et « un inspirateur » pour sa carrière de footballeur.

« La Côte d’Ivoire vient de perdre un monument, une légende du football », a dit Kolo Touré dès l’annonce du décès de ce très grand footballeur. Pour le défenseur des Celtic de Glasgow, la Côte d’Ivoire vient de voire disparaître « le meilleur footballeur » que le pays a eu. « C’est un jour triste pour le football ivoirien et même pour toute l’Afrique, Car Laurent Pokou représentait pour l’Afrique beaucoup plus que le football », a affirmé Kolo Touré. Pour qui la Côte d’Ivoire entière devrait offrir des obsèques dignes à un de ses valeureux fils.

« Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille, à la fédération ivoirienne de football et à toute la Côte d’Ivoire » a dit Kolo Touré. Il a rappelé les prouesses de celui qu’on surnommait l’Homme d’Asmara et conclu pour dire que Laurent Pokou est celui qui a donné au football ivoirien ses lettres de noblesse.

Laurent Pokou est décédé ce dimanche à la polyclinique international Sainte Anne Marie (PISAM) à Abidjan des suites d’une longue maladie.

Laurent N’Dri Pokou, de son nom complet est né le 10 août 1947 à Abidjan. Après avoir évolué sous les couleurs de l’USFRAN Bouaké puis l’ASEC d’Abidjan, Laurent N’Dri Pokou tentera une carrière professionnelle en France notamment à Rennes en 1973 puis à Nancy-Lorraine en 1977, où malheureusement les blessures à répétition vont le contraindre à revenir en Côte d’Ivoire. Laurent Pokou est vu par ses pairs et les observateurs du football comme l’un des meilleurs footballeurs ivoiriens de tous les temps.