« Les étrangers doivent partir ». Des manifestants Sud-Africains de nouveau dans les rues (vidéo)

Source: AFRIKMAG / 09 Sep 2019 / 75
#

Les résidents de l’est de Johannesburg sont descendus dimanche dans la rue Jules, exigeant le départ des étrangers.

Les manifestants, qui portaient des armes telles que des knobkerries (un type de bâton africain utilisé dans l’Est et le Sud de l’Afrique), se sont dirigés vers le parc Jules où l’ancien chef de l’IFP, Mangosuthu Buthelezi, devait faire un discours.

La semaine dernière, des magasins appartenant à des étrangers ont été pillés et certains ont été incendiés. La violence s’est rapidement propagée à d’autres régions de la province de Gauteng.

Les attaques contre les étrangers, et plus encore contre les commerçants ont été condamnées par le gouvernement et le président Cyril Ramaphosa. Vendredi, au moins sept personnes sont mortes et plus de 400 personnes ont été arrêtées à la suite des violents affrontements.

Les dirigeants de Johannesburg ont demandé au gouvernement d’engager le dialogue avec les Sud-Africains afin de trouver des solutions aux affrontements avec les étrangers.

« Nous ne sommes pas satisfaits de la façon dont le gouvernement a essayé de résoudre les problèmes auxquels le pays est confronté. Le gouvernement doit venir parler à la population et expliquer ce qu’il va faire avec les étrangers qui sont ici illégalement », a déclaré Siphiwe Mhlongo, cité par Sowetan Live.

Il a dit que les résidents sont fâchés à cause des emplois occupés par des étrangers et le trafic de drogue dans lequel ils sont impliqués.

« Tous ceux qui sont en Afrique du Sud ont le sentiment que les étrangers doivent rentrer chez eux. Mais nous ne disons pas que les étrangers doivent être battus ».

                                                                                                                Gaelle KAMDEM