Côte d'Ivoire: Affaire sextape, l'IUA crie au montage et compte porter plainte

Source: KOACI / 14 Jun 2019 / 536
#
C'est le choc depuis 24heures sur le web ! Unesextape Rechercher sextape (voir vidéo dans la rubrique en bas de l'article, ndlr) qui circule partout sème la panique. Et pour cause, sont associées à la vidéo virale, les images d'un moniteur et une étudiante de l'institut universitaire d'Abidjan (IUA) , sis à Cocody 7ème tranche.


S'il était connu pour être une université privée de qualité, depuis 24 heures l'institut universitaire d'Abidjan (IUA) se voit remettre en question sa rigueur, quant à l'imputation à crime des siens dans une vidéo érotique amateure. En effet, on y voit associées dans unesextape Rechercher sextape diffusée en 04 séquences sur les réseaux sociaux depuis mercredi, les images d'un moniteur et d'une étudiante de l'établissement supérieur. Aussitôt, le hashtag #IUA_sextape s'est hissé en Trending Topic sur la toile.

Reste qu'au constat cette révélation est l'œuvre d'une manipulation et d'un plan mal ficelé, à des fins que devra déterminer encore la police de la lutte contre la cybercriminalité dans une enquête. Rencontré par KOACI le jeudi 13 juin à la direction dudit établissement, en effet le Pr Anoh Kouassi Paul recteur à l'IUA, annonce le dépôt d'uneplainte Rechercher plainte en vue de faire la lumière sur cette nouvelle affaire et en saisir les auteurs.
 

Au responsable qui crie au montage de s'expliquer davantage \" Depuis hier nous avons été informés d'informations d'images tendancieuses sur les réseaux sociaux. Et nous avons pris connaissance de ces images qui en réalité sont plus des montages que des scènes érotiques..Effectivement on a l'image de l'un de nos auxiliaires d'enseignement, et par la suite des images de gens nus ou alors d'autres formes d'images. Nous nous sommes donc posés des questions, quant à certaines images sorties de leur contexte et associées au sexe et à une fille nue où on ne voit pas de visages... Ce qui nous fait croire qu'il s'agit d'un montage dans le but de ternir l'image de l'université. C'est de bonne guerre nous sommes une entreprise et il y a la concurrence\". 

Pour l'heure les responsables de l'IUA appellent au calme et à la sérénité des parents et étudiants, le temps d'engager des procédures judiciaires. 

                                                                                                                                      Adriel