L'homme expulsé d'Arabie Saoudite car ”jugé trop beau”, révèle enfin la vérité

Source: AFRIKMAG / 13 Nov 2019 / 203
#

Il y a quelques années, le Comité pour la promotion de la vertu et la prévention du vice, la police religieuse saoudienne, n’a pas apprécié le charme du garçon. Jugé dangereux, il a été renvoyé dans son pays par le premier avion avec deux de ses compatriotes. Les autorités saoudiennes auraient eu peur des réactions de la gent féminine devant tant de perfection masculine, selon les informations d’un journal local.

Après plusieurs années, la vérité est enfin révélée sur le fait de savoir si Omar Borkan Al Gala a été déporté parce qu’il est trop beau après que lui et ses amis se sont retrouvés en Arabie saoudite en 2013.

Selon les rapports; Omar Borkan Al Gala et deux amis auraient apparemment été chassés du pays parce qu’ils étaient “trop ​​beaux” et les responsables d’un festival culturel “craignaient que les femmes en visite ne tombent sous leur charme”, a annoncé Emirates 24/7 en avril 2013.

Dans les 48 heures qui ont suivi, l’histoire est devenue virale, Al Gala a gagné plus de 2 000 000 de «j’aime» sur sa page Facebook. Pendant près de deux ans, il a refusé de confirmer ou de nier l’histoire. Sa décision avisée de rester silencieux lui a valu des propositions de mariage, le cadeau d’une Mercedes G55 – ainsi qu’un agent et un gérant.

Dans une interview exclusive avec Metro la semaine dernière, Al Gala a révélé que ses amis et lui étaient présents au festival de Riyadh lorsque certaines filles l’ont reconnu grâce aux photos de mannequin qu’il avait réalisé. Comme ils se sont réunis pour des autographes et des photos, la foule s’est accrue, a déclaré le journal.

“La police religieuse n’a pas aimé. Ils sont venus et on m’a demandé poliment de quitter le festival.” Le Comité pour la promotion de la vertu et la prévention du vice applique en effet des règles strictes limitant l’interaction entre les hommes et les femmes qui ne sont pas en relation.

Ainsi, il n’a jamais été demandé à Al Gala et ses deux amis de quitter le pays, mais seulement le festival.

Ainsi, Al Gala n’a jamais été invité à quitter le pays – seulement le festival.

Cependant, juste quelques jours après l’événement, Borkan a expliqué dans une interview accordée au magazine mexicain Quien qu’il ne s’est pas fait expulser du pays, ni même du festival. Il raconte que sa beauté n’y est pour rien : “Je marchais dans le festival, et je suis tombé au mauvais endroit au mauvais moment.”

L’acteur en herbe est un ambassadeur de Samsung et possède des contrats de mannequinat dans le monde entier. Ses comptes de médias sociaux montrent des photos posant dans diverses campagnes publicitaires.

                                                                                                                      Félicia ESSAN