Etude : Regarder les films jusqu'à une heure tardive pourrait rendre les hommes infertiles

Source: AFRIKMAG / 26 Jun 2019 / 99
#

Une nouvelle étude a révélé que regarder les films jusqu’à une heure tardive pourrait affecter les spermatozoïdes et diminuer les chances d’avoir des enfants.

 

Les hommes qui ont dû mal à faire un enfant pourraient augmenter leurs chances d’engrosser leur partenaire s’ils se couchent avant 22 h 30. L’étude a également révélé que les hommes qui se couchent tôt sont presque quatre fois plus susceptibles d’avoir du sperme de bonne qualité.

Il ressort de cette étude que le manque de sommeil peut entraîner une réaction excessive du système immunitaire et attaquer les spermatozoïdes. De plus, les couples qui se couchent très tard n’ont pas assez de temps pour les rapports sexuels.

Pour mener à bien cette étude, les chercheurs ont demandé à 104 hommes l’heure à laquelle ils se couchent depuis un mois. Ceux qui se couchaient avant 22h30 avaient presque quatre fois plus de chances d’avoir du sperme normal que les hommes qui se couchaient à 23h30 ou plus.

Le professeur Hans Jakob Ingerslev, co-auteur de l’étude de l’Université d’Aarhus, a déclaré : «  Les raisons pourraient être psychologiques, car les hommes privés de sommeil souffrent d’un plus grand stress, ce qui peut avoir un impact sur la fertilité ».

Le Dr Raj Mathur, gynécologue consultant au Manchester University NHS Foundation Trust, qui n’a pas participé à l’étude, a déclaré : « L’étude suggère que les hommes qui essaient d’avoir un bébé devraient se coucher tôt et dormir suffisamment. Ils devraient réfléchir à ce qui les tient éveillés et essayer de changer leurs habitudes. Se coucher plus tôt avec son partenaire peut aussi augmenter leurs chances d’avoir des rapports sexuels, augmentant ainsi leurs chances de faire des enfants ».

Les chercheurs ont découvert que les hommes qui se couchaient avant 22h30 avaient 2,75 fois plus de chances d’avoir du sperme normal que ceux qui se couchaient plus tard.

 

Les hommes qui dormaient entre sept heures et demie et huit heures de temps avaient souvent du sperme normal, ce qui leur permettait d’avoir un bébé naturellement. Les résultats suggèrent qu’ils étaient six fois plus susceptibles d’avoir du sperme de bonne qualité que ceux qui dormaient moins de sept heures par nuit en moyenne.

Le Dr Christopher Barratt, professeur de médecine reproductive à l’Université de Dundee, a déclaré : « Dire aux hommes qui essaient de faire des enfants de mieux dormir est un message très sensé, même s’il s’agit d’une petite étude. Si vous ne dormez pas assez, cela a un impact sur le métabolisme, ce qui aura un effet négatif sur la qualité du sperme. C’est un conseil assez élémentaire, mais le manque de sommeil est étroitement lié au stress, et les hommes stressés sont également moins susceptibles d’avoir des relations sexuelles une fois par jour ».

                                                                                                                                       Gaelle KAMDEM