Étude : les selfies bientôt utilisés pour vérifier la tension artérielle

Source: AFRIKMAG / 09 Aug 2019 / 107
#

Les selfies vidéos pourraient bientôt être non seulement un moyen d’obtenir les « J’aime » sur les réseaux sociaux mais aussi de vérifier votre tension artérielle.

 

À l’aide d’une caméra frontale d’iPhone équipée d’une application d’imagerie spécial, des chercheurs au Canada et en Chine ont été en mesure de détecter le débit sanguin de 1 328 personnes en suivant les changements subtils de l’éclairage ambiant lorsqu’il se reflète sur la peau.

Les mesures de pression systolique, diastolique et pulsatoire prises à partir des vidéos de deux minutes ont été comparées aux lectures de tension artérielle prises à l’aide d’appareils plus traditionnels, et les résultats étaient sensiblement les mêmes.

Les chercheurs ont fait des démonstrations de leur technologie et affirment qu’elle fonctionne dans 95% des cas.

Tous ceux qui ont participé à l’étude avaient une tension artérielle normale et la peau claire. Malgré le taux de réussite, un souci a été signalé, celui de déterminer si cette technologie sera aussi efficace sur tous types d’épidermes.

Mais l’auteur principal, Kang Lee, professeur en neurosciences du développement à l’Université de Toronto, a déclaré que les résultats étaient une percée majeure.

« Si des études futures confirment nos résultats et montrent que cette méthode peut être utilisée pour mesurer des pressions artérielles cliniquement élevées ou faibles, nous aurons l’option d’une méthode sans contact et non invasive pour surveiller la pression artérielle de façon pratique – peut-être à tout moment et en tout lieu – pour la gestion de la santé ».

Le professeur et son équipe espèrent tester davantage la technologie en utilisant plus de personnes avec la peau extrêmement foncés ou clairs, et ils cherchent également à réduire la durée de la vidéo requise de deux minutes à 30 secondes.

L’étude pourrait avoir un impact majeur si elle est introduite avec succès au Royaume-Uni, où plus de 14 millions de personnes souffrent d’hypertension artérielle, selon la British Heart Foundation.

                                                                                                                Gaelle KAMDEM