Yvidero annonce son One Man Show et se fait matraquer sur la toile

Source: ABIDJANSHOW.COM / 14 May 2019 / 121
#

Le monde entier le sait. Les Ivoiriens sont connus pour le caractère acerbe de leurs critiques et autres moqueries sur les réseaux sociaux. Camerounais, Maliens, Sénégalais, Guinéens… tous ont gardé un souvenir de mauvais goût des assauts de Ivoiriens.

Mais lorsqu’il s’agit de donner une critique portant sur une œuvre de l’un de leurs compatriotes, les habitants du pays de Didier Drogba deviennent encore plus sévères. Ce n’est pas Yvidero qui va nous dire le contraire. Annonçant la tenue prochaine de son spectacle, l’humoriste a été sévèrement critiquée par les internautes en majorité Ivoiriens. Ces derniers lui reprochent le fait qu’elle ne soit pas prête pour un spectacle du genre, ou sa mauvaise habitude liée à ses réponses systématiques aux critiques et bien d’autres.

« Elle n’est pas encore prête pour un one man show. Elle est encore au stade embryonnaire pour ce genre de spectacle. C’est le gabarit des personnes comme Adrienne Koutouan qui peuvent séduire dans un spectacle. » Ont critiqué certains internautes.

Puis, à d’autres d’ajouter :  » Elle doit commencer à faire des apparitions dans les émissions telles que « Bonjour » avant de prétendre faire un one man show. «  De nombreux internautes encore plus sévères accusent Yvidero de manquer de professionnalisme.

« Elle n’est de fair play. Elle se laisse emporter par les critiques.On sent qu’elle est impulsive dans ses sorties sur la toile. Elle doit travailler cet aspect.On insulte et critique les artistes, c’est comme ça le showbiz. Quand tu choisis un métier, choisis-le avec ses avantages et ses inconvénients. Yvidero ne supporte pas les critiques. A chaque fois qu’une personne commente négativement ses œuvres, elle va répondre ou bloquer la personne. Elle doit confier sa communication à une agence ou un community manager. », a-t-on lu sur les réseaux sociaux.

                                                                                                   KOKOA Stephane