L'international ivoirien Serey Dié clashe violemment le Magnific..…(Vidéo)

Source: ABIDJANSHOW.COM / 11 Jun 2019 / 198
#

L’artiste humoriste Le Magnific a récemment sorti deux singles de soutien : un au footballeur Yao Kouassi Gervinho dit Gervinho pour sa non-sélection et un autre aux Éléphants pour cette nouvelle CAN en Egypte.

Ces sorties musicales de l’humoriste-chanteur Le Magnific ont suscité une vive réaction de l’ancien capitaine des Éléphants, Serey Dié.

Ce dernier, sans directement nommer Le Magnific, l’a traité de tous les noms. Et surtout de « mendiant » et de « quémander ». Car pour lui, ce serait pour extorquer de l’argent aux footballeurs ivoiriens lorsqu’ils sont en regroupement que l’artiste humoriste sortirait à chaque grand rendez-vous footballistique des Eléphants, une chanson. Pour Serey Dié donc, ce serait la raison principale pour laquelle les artistes en général sortent des singles à chaque CAN et autres.

Face à ces attaques de Serey Dié, Le Magnific qui a été visé, n’a pas répondu directement au footballeur. Quand bien même qu’il prend cela avec diplomatie et humour. Nous avons à cet effet, joint le staff de l’artiste afin de savoir ce qui se passe réellement entre leur artiste et le footballeur ? Et ce qu’ils pensent de la sortie de Serey Dié ?

Pour le Staff du « Magnific », ce serait grave qu’un footballeur de la trempe de Serey Dié réagisse ainsi face à leur artiste dont tout le monde connait le tempérament et son humour fair-play.

Et pour être serieux, face aux accusations portées par le joueur, Le Magnific ne se sentirait aucunement concerné par les propos de l’ancien capitaine des Eléphants. Car pour eux, ce sont au contraire, les footballeurs dont Serey Dié lui-même, qui enverraient des messages pour demander à leur artiste de chanter leurs noms dans ses différentes chansons.

La Magnific aurait donc décidé de ne pas réagir pour l’instant face à cette attaque que son staff qualifie d’inopportune. Mais promet réagir après la CAN avec preuves à l’appui.

Nous y reviendrons.

                                                                                                               Par A.K