DJ Arafat félicite Serge Beynaud mais boycotte Ariel Sheney : « La guerre vient de recommencer », déclare Daïshikan

Source: LINFODROME / 15 Apr 2019 / 90
#

La guéguerre DJ Arafat-Ariel Sheney est loin d’être terminée. Alors que les deux artistes donnaient l’impression d’avoir pardonné chacun ses impairs envers l’autre, voilà que DJ Arafat vient de démontrer encore une fois qu’il a la rancune tenace. En boycottant ouvertement le clip « Amina » d’Ariel Sheney privilégiant celui de Serge Beynaud.

 

DJ Arafat a félicité publiquement Serge Beynaud juste quelques instants après la sortie de son nouveau clip « Débrouiller-débrouiller ». Le chanteur a posté sur sa page Facebook le clip de Serge Beynaud suivi du commentaire « Félicitations ». Toute chose que le Daïshikan s’est refusé de faire quand Ariel Sheney a dévoilé son clip à la veille de la sortie de celui de Serge Beynaud. Pire, il a même fait une vidéo dans laquelle il accuse Ariel Sheney d’avoir plagié la chanson de Timaya.

C’est encore reparti pour le réchauffement des relations entre Ariel Sheney et DJ Arafat. Ariel Sheney s’était pourtant mis à genoux lors du concert de DJ Arafat à l’Ivoire Golf Club pour lui demander publiquement pardon. Une scène qui avait été mal appréciée des fans Abobolais de l’artiste qui lui avaient fait une sévère mise en garde. Mais pour Ariel Sheney c’était un geste d’humilité et de reconnaissance du bienfait envers son ex-mentor.

Après cette scène, la paix semblait être revenue entre les deux chanteurs. Malheureusement, tout va s’effriter avec la sortie du single « Amina ». DJ Arafat ouvre le premier front en l’attaquant son ancien poulain sur le terrain du plagiat avant de menacer de sortir son son pour étouffer la promotion de cette œuvre produite par Sony Music.

Ce qui jusque-là semblait être fait sans citer nommément Ariel Sheney a fini par être dévoilé. Et le Daïshikan a fini par avouer ses réelles intentions et motivations, indexant son ex-poulain de vouloir le mépriser et l’attaquer. « Celui qui met du sable dans mon attiéké…. », a-t-il dévoilé dans une vidéo en directe sur sa page Facebook. « La guerre vient de recommencer », a-t-il déclaré. Justifiant que certes il a pardonné les impairs et manquements de l’ex-membre de la Yôrôgang mais pas du tout oublié. « J’ai pardonné mais je n’ai pas oublié », a-t-il prévenu.

Comme on le voit, c’est encore reparti pour d’autres épisodes de clashes entre Ariel Sheney et son ex-mentor. Et Serge Beynaud a été bien utilisé pour donner le top départ de cette nouvelle série qui s’annonce très épique et probablement pleine de rebondissements et de révélations. 

 

                                                                                                                        Philip KLA