Après le décès de DJ Arafat, le diable de la polémique en action, la tension monte, des personnes indexées et ciblées…

Source: ABIDJANSHOW.COM / 14 Aug 2019 / 114
#

Comme ce fut le cas lors des obsèques de Douk Saga en 2006, depuis hier, malgré les interpellations pour un digne hommage à DJ Arafat, la polémique a pris le dessus.

Des personnes sont prises pour cibles eu-égard à leurs embrouilles publiques avec l’artiste défunt. Des publications accusatrices de tel ou tel sont faites sur la toile à n’en point finir. Le Molar, principal accusé, a même failli se faire lyncher par les « Chinois » en furie hier.

Et ces polémiques, si l’on n’y prend garde, risquent d’entacher sérieusement le bon déroulement des obsèques de DJ Arafat. La douleur est certes grande mais si elle n’est pas maîtrisée, elle pourrait engendrer un autre drame.

Comme l’affirmait DJ Kedjevara, tous sommes coupables de ce qui est arrivé à DJ Arafat bien qu’Arafat fût en discorde avec beaucoup de personnes. Il serait à cet effet, primordial de songer, en organisant ces obsèques, à mettre en priorité l’avenir de la progéniture du chef de La Chine Populaire (ses enfants, sa mère et sa compagne).

Car les personnes accusées sont certes conscientes des actes qu’elles ont posés, mais ne pouvaient souhaiter sa mort. Dieu seul juge et a le dernier mot, dit-on. Lui seul saurait donc rendre justice.

La mort de DJ Arafat est aujourd’hui est un fait irréversible. Et le monde entier attend les obsèques de notre Daïshikan.

Ne serait-il pas mieux de cacher les visages hideux de la discorde pour offrir à DJ Arafat un hommage digne de sa dimension? Un bel hommage qui pourrait pousser encore plus loin son image qui plane déjà sur le monde entier.

 

                                                                                                                      Par A.K